ground group growth hands

Ma meilleure astuce pour satisfaire mon besoin de reconnaissance

Besoin de reconnaissance ? Qu’est-ce que cela signifie pour moi ? Est-ce d’attendre un remerciement quand je rends un service ? Ou être identifié par un inconnu lorsque je me promène en ville ? Que signifie le besoin de reconnaissance pour moi ?

Lorsque le blogueur Nicolas m’a posé cette question, j’étais un peu perplexe ? Satisfaire mon besoin de reconnaissance va m’obliger à réfléchir. Je vais donc chercher quel est mon besoin (ou mon manque) de reconnaissance.

Cet article s’inscrit dans l’événement inter-blogueur proposé par Nicolas du blog développer sa confiance
Nicolas est blogueur pro. Il permet à ses lecteurs de trouver la confiance en soi et l’estime de soi grâce à ses analyses détaillées.
Le contenu de son blog est basé sur les 16 personnalités du test MBTI. Il propose de réaliser ce test gratuitement en téléchargeant son bonus. Ainsi, vous avez l’occasion d’analyser précisément votre personnalité.

D’ailleurs j’ai particulièrement aimé lire son article sur le thème : dépasser ses peurs.

Je vous partage comment je satisfais mon besoin de reconnaissance grâce au sport .

C’est quoi le besoin de reconnaissance ?

Je me réfère aux recherches réalisées sur internet en tapant les mots « signes de reconnaissance ».
Lors de mon enquête sur le besoin de reconnaissance, je tombe sur la pyramide de Maslow et sur un tableau des signes de reconnaissance. J’ai donc trouvé des pistes à explorer.

groupe en besoin de reconnaissance qui se tiennent la main.
besoin de reconnaissance, Photo by Pixabay on Pexels.com

La pyramide de Maslow

Selon Abraham MASLOW, nous pouvons classer les besoins nécessaires aux humains dans un schéma en forme de pyramide. La base large étant les besoins à apporter en premier et la pointe fine correspond aux besoins à apporter en dernier. Ce qui donne une liste de priorités à suivre dans cet ordre précis pour atteindre le bonheur.

  • Physiologique : qui est le fait de boire, manger, respirer, dormir, éliminer.
  • La sécurité : vivre dans un environnement rassurant sans anxiété, ni crise.
  • Le besoin d’appartenance et d’amour : trouver l’affection des autres
  • L’estime : confiance, respect de soi, reconnaissance, appréciation des autres
  • L’accomplissement de soi : trouver sa mission de vie, créer et partager.

Les signes de reconnaissance

POSITIFNEGATIF
CONDITIONNEL
Sur mon savoir-faire, mon travail
J’aime ton sens de l’organisation
Ton tableau est clair et précis
Je n’ai pas apprécié ton retard
Tu as oublié une ligne
sur ton tableau
INCONDITIONNEL
Sur mon être, ma personne
Je te fais confianceTu es vraiment nul

En lisant ce tableau, je comprends que je peux être jugé par les autres de deux façons différentes. Soit je suis estimé par mes actions, soit je suis jugé sur ma personne. La différence est très importante lorsque l’on observe le côté négatif du tableau.
Quand j’oublie une ligne dans mon tableau destiné aux clients, cela est embêtant. Mais, je peux prendre conscience de mon erreur pour apprendre. Et ainsi me permettre de changer et donc de progresser.

En revanche, lorsque je suis jugé sur ma personne : « tu es vraiment nul » ; cela entraîne une réaction de défense et de stress. Ce comportement négatif peut engendrer une perte de confiance en moi.

Mon constat

Satisfaire un besoin de reconnaissance est important, mais il faut réunir les bonnes conditions pour y arriver. Donc, je dois apprendre à mettre en oeuvre la situation idéale pour l’obtenir. Pour satisfaire ce besoin, je dois également apprendre à identifier ce sentiment de reconnaissance.

Selon moi, le besoin de reconnaissance correspond à 4 axes :

  • Savoir donner de la reconnaissance aux autres de façon bienveillante
  • Recevoir de la reconnaissance. Vous avez le choix de l’accepter ou la refuser.
  • En demander de temps en temps lors de feedback
  • S’en donner à soi et être fier de ce qu’on a accompli

Rappelez-vous que nous sommes notre propre saboteur. J’entends souvent mes clients me dire : »je suis nul », « je ne sais pas le faire », ou alors « mon geste ne ressemble à rien ». Restez indulgent avec vous-même et réjouissez-vous de ce que vous accomplissez.

Mon astuce pour satisfaire mon besoin de reconnaissance

Premièrement, trouver un groupe qui vous correspond

Je conseille de trouver un sport ou un groupe qui correspond à vos valeurs personnelles. Si vous n’êtes pas à l’aise dans un lieu, c’est que vous n’êtes pas à votre place. Si le groupe vous laisse indifférent ou vous énerve, alors ce n’est pas le bon groupe. Vous pouvez lire mon article sur la puissance du groupe.

J’ai fréquenté beaucoup de club de sport. Et aujourd’hui, je sais que je préfère la fraîcheur d’un hangar de crossfit à la chaleur d’une salle de musculation high-tech. J’apprécie plus le contact d’un tatami de Karaté, à celui d’une pelouse de terrain de football.

Dans ces lieux, je me sens dans mon élément. J’y trouve des valeurs communes avec le groupe, et chaque participant m’apporte de la reconnaissance grâce à ces disciplines sportives.

Deuxièmement, être content à chaque séance

Ce conseil semble contre intuitif. Donnez de la reconnaissance à vous même pour en recevoir des autres. A chaque séance de sport, je suis content d’être là. Même si ma performance n’est pas celle que je souhaite, je suis heureux de me bouger et de faire cet effort.

Parfois, mon corps est reposé et je sens une énergie monter pendant la séance. Dans ces moments là, j’arrive à battre mes records et je suis fier de les partager avec les camarades du groupe.

Puis, il y a les jours sans…les jours sans énergie, où je dois baisser le niveau de mon entraînement. Mais ce n’est pas un problème car je l’accepte, et je suis heureux de faire partie de ce groupe qui se bouge. En changeant mon état d’esprit, je change aussi ma valeur perçue par les autres.

C’est très agréable d’entendre : »tu t’es donné à fond, c’est top ».

Pour résumer :

Le besoin de reconnaissance fait partie de la pyramide de nos besoins pour être heureux. Lorsque quelqu’un nous complimente pour notre travail ou notre personne, cela nous procure un sentiment de gratitude et de bien-être.

En donnant de la reconnaissance aux autres, alors vous en recevrez en retour. Gardez en tête que la meilleure personne reconnaissante pour vos actions, c’est vous.

Anticipez en demandant des feedbacks sur votre travail, comme le fait un enfant lorsqu’il vous montre son dessin.
Et surtout, acceptez la reconnaissance même si elle est négative. Prendre conscience de vos erreurs vous permet aussi de vous améliorer.

Prenez soin de vous les sportifs et écrivez en commentaire votre meilleure astuce pour satisfaire votre besoins de reconnaissance .

Spread the love

8 réflexions sur “Ma meilleure astuce pour satisfaire mon besoin de reconnaissance”

  1. Bonjour Alexandre,

    Je suis une sportive moyenne et j’aimerai être souvent comme mes copines de sport , plus rapide, plus efficace dans mes mouvement et il y des jours ou ça me frustre énormément ! Heureusement aujourd’hui, j’arrive à me auto-félicité des mes progrès par rapport à mes possibilités. Le plus important c’est finalement les sensations qu’on ressent pendant et après l’effort.

    Sportivement
    Fabienne
    http://www.flinterieur.com

    1. Bonjour Fabienne,
      Je te rassure, voir d’autre sportif plus rapide et plus efficace c’est frustrant pour tous. Bravo pour ton auto-félicitation, tu dois être fière de toi. Je te conseille de ne pas te comparer à tes copines mais de leur demander comment elles s’entraînent? Quels sont leur repas? Quels sont leurs astuces? C’est ce que je fais, je m’intéresse et je pose des questions. Et j’ai toujours un retour positif de la part des autres sportifs.

  2. Super article ! En effet, le besoin de reconnaissance est personnel et est propre à chacun. Il peut s’exprimer de façon différente pour chaque individu. Mon domaine ce n’est pas le sport, mais la pratique artistique, je rejoins donc l’idée de satisfaction personnel et de sentiment d’accomplissement que peut procurer la pratique du sport et même de l’art ! 🙂

  3. instructif et inspirant , merci pour ces astuces ; il est important de trouver une communauté qui partage les mêmes valeurs et qui nous communique de l’énergie positive, cela crée de l’émulation et la reconnaissance mutuelle s’accroit souvent

  4. Sabine Ripamonti

    Très instructif ! J’ai un livre sur la pyramide de Maslow qui est dans ma bibliothèque je pense que je vais le feuilleter. Effectivement la différence entre les actes et le soi est très important et parfois je suis sensible aux critiques qui sont sur mes actes que je prends pour un pur jugement de valeur.

  5. Ping : Comment satisfaire son besoin de reconnaissance : événement interblogueurs 2022 - Développer sa confiance en comprenant son cerveau 🧠

  6. Merci pour cet article!

    J’ai beaucoup appris sur la reconnaissance grâce a vous!
    J’ai aime la partie ou on apprend a se féliciter plutôt qu’a attendre de la félicitation. Un genre de self-recognition, de l’estime de soi j’imagine?

Laisser un commentaire

Retour haut de page