Mes trois astuces pour bien se préparer à une compétition sportive

Bonjour les Sportifs,
Vous êtes inscrits à une compétition sportive ou une course à pied. Vous avez besoin d’astuces pour préparer cette aventure. Alors bienvenue dans cet article, car je vais donner trois astuces pour vous aider avant votre compétition.

Cet article participe à l’évènement “Se préparer pour une compétition sportive” du blog No Pain No Tartine. J’apprécie beaucoup ce blog, vous y trouverez des BD amusantes sur le Fitness Fonctionnel ainsi que des conseils comme par exemple : Comment atteindre ses objectifs sportifs ?.

Dans son blog, Sarah décrit avec beaucoup d’humour le quotidien d’une salle de Cross Fit. De plus, elle propose de nombreux défis sportifs pour les enfants.

Quant à moi, je donne trois astuces à explorer pour préparer votre compétition. Je ne détaille pas les étapes dans cet article, mais je propose trois points importants à étudier avant le jour J.

Compétition de Crossfit

Première astuce, construire votre plan d’entraînement

Vous êtes inscrit à une autre compétition sportive (course à pied ou autre). Félicitations, vous pouvez être fier de vous. Mais pour vivre cette belle aventure, vous avez besoin d’organisation.

Mon premier conseil, en tant que coach sportif, est de créer un planning d’entraînement pour préparer votre corps. En effet, c’est la base incontournable pour apprécier votre compétition et limiter les blessures. Vous le savez, aussi bien que moi, tous les sportifs se préparent avant un match ou une compétition.

Pour réaliser un bon plan d’entraînement vous devez prendre en compte trois éléments :

  • Déterminer l’objectif à atteindre pour votre compétition
  • Connaître votre niveau de départ (en réalisant un test initial)
  • Déterminer le temps disponible à consacrer par semaine pour votre compétition

En répondant à ces trois questions, vous pouvez établir une ébauche de plan d’entraînement. C’est comme votre GPS, vous connaissez votre point de départ, le temps disponible pour le trajet et votre point d’arrivée.

Astuce numéro 2, l’alimentation J-7 avant la compétition

Je conseille bien entendu de garder une alimentation équilibrée chaque jour de votre vie . Mais pour une compétition, vous devez vous concentrer sur la semaine qui précédent votre départ.

Gagner de l’énergie, le rôle du Glycogène. Petit rappel théorique.

Le glycogène est un glucide complexe présent dans le foie et les muscles. C’est une grosse molécule qui stocke de l’énergie en réserve. 

Sa structure lui permet de libérer rapidement des molécules de glucose(énergie) dans le sang. Le glycogène peut alors rapidement fournir de l’énergie aux muscles lors d’un effort physique. Son rôle est donc important lors d’une compétition.

Optimiser son stock en glycogène

L’idée est de respecter quelques règles simples pour faire des provisions de glucose (énergie). Ces réserves sont l’un des carburants principaux de l’organisme lors d’un effort physique. Augmentez votre apport en fruits et légumes avant la compétition, diminuez les aliments riches en gluten. Mangez des fruits secs pendant vos collations.

Je ne ferai pas de plan d’alimentation dans cet article, mais vous pouvez trouver facilement des conseils sur internet ou dans les articles du blog mondefisport.com

Pensez à votre hydratation

Vous devez hydrater vos muscles et vos tendons pendant l’effort. Cela limitera le risque de blessures et de tendinites.

Pensez à boire régulièrement 1,5 Litres d’eau par jour la semaine précédant votre compétition sportive. La veille de la compétition ne buvez pas d’eau glacée, évitez les boissons gazeuses et les boissons acides (cola, sodas, boissons énergisantes, jus d’orange…). Quelques heures avant la compétition, vous pouvez choisir de l’eau qui apportent des électrolytes (sodium, potassium).

Troisième astuce, préparer une liste de tâches et préparation du sac

La très utile TO DO LIST vous permet de répertorier vos tâches à accomplir avant la compétition sportive. Vous pouvez noter toutes les astuces pour bien vous organiser. Tous les détails sont importants dans votre liste, tel que se couper les ongles des pieds à J-8 ou remplir sa gourde d’eau à J-1.

Vous pouvez également lire cet article intéressant sur le blog de Sarah : Préparer son sac pour une compétition de crossfit

En réalisant une liste avec des cases à cocher, vous contribuez à votre sérénité avant la compétition.

J’espère que cet article vous permettra de mieux préparer votre compétition sportive et de vivre de belles aventures en accomplissant vos performances.

Notez en commentaire votre astuce pour aider les futurs compétiteurs à s’organiser.

Spread the love

8 réflexions sur “Mes trois astuces pour bien se préparer à une compétition sportive”

  1. C’est exactement la démarche à suivre pour une préparation optimale en vue d’une compétition. Le travail a déjà été fait en amont donc il s’agit à quelques semaines (ou jours) du jour J de réaliser les derniers petits ajustements pour arriver sur la ligne de départ avec le plein de confiance et une énergie optimisée. Merci de rappeler ces superbes astuces 🙂

  2. Un très bon article merci =) Je repars en compétition la semaine prochaine, je vais donc dès demain veiller à mon alimentation comme tu le conseille. C’est l’un des paramètres que j’ai vraiment tendance à négliger… Les électrolytes, je vais prendre note aussi car je me déshydrate assez vite. C’est parti pour la compèt !

  3. Merci pour ton article,
    Intéressant ! Je n’aurais même pas penser à me couper les ongles des pieds 8 jours avant. Cela parait un détail, mais je le trouve bien utile.
    Il me manque juste un point important dans ton article : la place du repos, du sommeil, les temps de sommeil et les moments de sommeil dans les jours précédents la compétition comme le jour J.
    Beau travail

  4. Merci pour cet article 😉 Tout cela me rappelle beaucoup de bons souvenirs de mon passé de sportif compétiteur. Aujourd’hui, je ne fais plus de compétition, je suis juste dans une pratique de sport loisir. Tes conseils seront d’une grande aide à beaucoup de sportifs !!!

  5. Super partage pour être au taquet le jour de la compétition. j’ai souvent du mal à tenir mon programme d’entraiment … Car je mets la barre trop haut ! j’oublie de faire un test initial avant démarrer. Merci pour les conseils

  6. Merci pour ce bel article qui m’aurait été bien utile lorsque je faisais de la compétition quelques années en arrière! Mais après tout, ces étapes peuvent se retrouver dans différentes situations alors je les gardes dans un coin de ma tête pour les appliquer à bon escient!

Laisser un commentaire

Retour haut de page